Église Sainte Marie

Placée sous le patronage de la Vierge Marie, l’église Sainte-Marie apparait pour la première fois dans un texte en l’an 976. Ceci dit, elle a souffert tout au long de l’histoire : Détruite deux fois, incendiée trois fois, elle se présente désormais sous l’aspect d’un édifice composite dont les bases romanes ont été plus ou moins masquées par les remaniements subis au fil des temps. Le dernier en date a affecté son clocher, qui s’est écroulé durant la nuit du 24 décembre 1840 et a été reconstruit vingt ans après.

En dehors de deux pierres sculptées représentant des têtes de lions, (vraisemblablement rapportées et provenant de l’époque romane) qui ont été positionnées de part et d’autre de la nef, au point de raccordement avec l’abside, cette église ne présente pour seul ornement extérieur qu’un portail taillé dans un marbre blanc provenant de Céret.

Il est une œuvre importante de l’art roman roussillonnais. Il est surmonté d’une frise qui fut réalisée par le Maître de Cabestany au XIIème siècle. Elle met en scène les grands moments de l’enfance du Christ.

A l’intérieur, le Retable du Maître-Autel, de style baroque flamboyant, a été sculpté vers 1755 par Joseph Navarre, il est consacré à la Vierge et à Saint-Antoine l’Ermite. A remarquer également les deux Saint-Jean (XVème siècle), la Pradelle (Xème siècle), les panneaux du Rosaire (XVIIème siècle) et le Retable de la Sainte Croix.

chapelle saint Antoine

Chapelle saint Antoine

Cette petite chapelle a été édifiée sur l’ancien cimetière du Boulou, en 1417, par Guillaume Nègre, habitant du Boulou et négociant en draps à Perpignan, afin de devenir sa sépulture.

Tout comme l’église paroissiale du Boulou, le principal matériau de construction est le galet de rivière, transporté depuis les rives du Tech qui coule non loin de là. La façade visible possède un clocher-mur dont il ne reste aujourd’hui qu’une cloche datant de 1642. Le portail est en marbre blanc mais ne possède aucun décor sculpté. Ce petit édifice est de style roman bien que réalisé au XVème siècle (époque gothique).

Dédiée à St Antoine l’ermite, elle est encore aujourd’hui un lieu où beaucoup viennent se recueillir. Bien que d’apparence modeste, elle possède un retable de 1712, entièrement consacré à st Antoine.

chapelle St Philippe

Chapelle Saint Philippe

Chapelle privée appartenant aux thermes du Boulou.